29.09.2020
Actualités
#digitalisation

Plan de relance et BTP : quelles sont les mesures à retenir ?

Retour

La crise économique actuelle impacte tous les secteurs de l’économie française et le BTP n’est pas épargné. Le secteur prévoit une baisse d’activité de 18% pour 2020. Les prévisions pour 2021 sont plutôt optimistes avec des carnets de commande établis à 7 mois en moyenne pour les entreprises de gros œuvre.

Le plan de relance de l’économie annoncé par le gouvernement comprend un volet consacré à la transition écologique avec 30 milliards d’euros de budget dont 7 milliards sont consacrés au bâtiment et à la rénovation énergétique.

On vous présente les principales mesures mises en place pour le secteur du bâtiment.

La rénovation énergétique des bâtiments : la priorité

7,5 milliards seront alloués à la rénovation énergétique des bâtiments dans leur globalité.

L’effort est mis par le gouvernement sur la rénovation des bâtiments publics avec 4 milliards investis. Sont concernés, les sites des collectivités, les écoles, les lycées, les universités, les logements étudiants, le parc administratif de l'État ou encore les commissariats et les tribunaux.

2 milliards sont prévus pour aider les particuliers à rénover leur logement au travers du dispositif MaPrimRenov qui sera désormais accessible sans conditions de revenus à partir de janvier 2021. Pour les foyers les plus modestes, l'aide pourra aller jusqu'à 90% du devis. Cette prime est également disponible pour les bailleurs privés et les copropriétés.

Le parc social bénéficiera également de 500 millions d’euros pour favoriser les bailleurs à effectuer des travaux de plus grande ampleur. Il s’agit d’accélérer la réhabilitation et la rénovation technique des logements sociaux afin de leur faire gagner plusieurs classes énergétiques.

Une aide directe aux collectivités

350 millions d'euros seront affectés aux collectivités délivrant les permis de construire pour favoriser la construction de 50 000 logements en zone dense plutôt qu'en étalement urbain et ainsi contribuer à lutter contre la bétonisation des espaces publics.

300 millions d'euros seront aussi débloqués pour aider à la dépollution et la réhabilitation des friches industrielles. Ces subventions doivent permettre l'équilibrage d'opérations complexes.

Des aides pour l’embauche et la digitalisation

A ces mesures spécifiques au BTP, s’ajoutent des aides pour l’emploi des jeunes et la transition numérique des entreprises.

L’aide à l’embauche des salariés de moins de 26 ans est fixée à 4000€ pour des contrats en CDI ou CDD de plus de 3 mois.

L’aide à l’embauche d’un apprenti concerne les entreprises de moins de 250 salariés qui s’engagent à recruter avant février 2021. Le montant de l’aide atteint les 8000€ pour un apprenti majeur.

Ces deux aides seront bien utiles aux entreprises de construction ou de second œuvre qui peinent souvent à attirer des profils juniors.

 

Saviez-vous que de nombreuses régions françaises proposent également des aides pour les PME et les TPE qui veulent se digitaliser ou qui ont des projets de transformation numérique ?

Aide apprentissage secteur BTP

Ces articles peuvent vous intéresser

main oeuvre chantier construction
04.05.2021
Actualités
Comment estimer le coût de la main-d'œuvre sur un chantier ?
Le coût de la main-d’œuvre représente environ 30% du budget d’un projet de construction.
recrutement btp
20.04.2021
Actualités
Recrutement et BTP : comment attirer les meilleurs talents à l’ère du digital?
Les entreprises du Bâtiment et de la Construction peinent à recruter. Comment attirer et fidéliser les meilleures recrues à l’ère du digital ?
strategie-achat-btp
12.04.2021
Actualités
Comment optimiser la gestion de ses achats de chantier ?
Une bonne gestion des achats est un levier de rentabilité primordial dans un projet de construction.

Restez informé

Retrouvez l’actualité et les bonnes pratiques du BTP dans notre newsletter.

illustration restez informé