fbpx
02.08.2021
Actualités

MaPrimeRénov’ : les réponses aux questions de vos clients

Retour

Depuis le 1er janvier 2021, l’aide MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les foyers, propriétaires occupants ou bailleurs en maison individuelle ou en copropriété. Des nouveautés pas toujours évidentes à suivre. Notamment, pour les particuliers qui se lancent dans leurs travaux. Pour que vos clients puissent bénéficier de l’aide MaPrimRenov’, voici les clés pour répondre à toutes leurs questions.

 

L’aide MaPrimeRénov’ : présentation

Tout d'abord, MaPrimeRénov’ est une nouvelle aide financière pour les travaux de rénovation énergétique des logements. Elle est destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs en maison individuelle ou en copropriété souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale.

En réalité, elle est née d'une fusion du Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et de l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah. Ainsi, MaPrimeRénov’ vise à massifier la rénovation énergétique et à simplifier les démarches. Elle peut se cumuler avec d’autres aides financières, dont les aides locales et les Certificats d’économies d’énergie (CEE). Le reste à charge peut être financé par un éco-prêt à taux zéro.

Quel client peut bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide forfaitaire calculée en fonction des revenus du foyer et du gain énergétique apporté par les travaux de chauffage, d’isolation ou de ventilation. Avec un plafonnement des dépenses éligibles.

Cependant, cinq conditions doivent être remplies pour que votre client puisse bénéficier de l’aide MaPrimRenov’ :

  • Il doit être propriétaire du logement à rénover.
  • Le logement doit être construit depuis plus de 2 ans.
  • Il l’occupe à titre de résidence principale.
  • Il ne dépasse pas les plafonds de ressources.
  • Vous êtes une entreprise disposant d’une qualification RGE adaptée au type de travaux concernés.

 

Ce que votre client doit savoir : L’aide MaPrimeRénov’ n’est acquise qu’après notification d’une décision d’octroi par l’Anah. Le montant de l’aide ne peut être indiqué que de façon prévisionnelle sur le devis, et de manière indépendante du montant global. L’aide MaPrimeRénov’ peut être revue à la baisse si d’autres financements sont mobilisés pour le projet afin que l’ensemble des aides ne dépasse pas les seuils prévus à l’article 3 du décret n° 2020-26 du 14 janvier 2020 ou lorsque les travaux réalisés ne correspondent pas à ceux déclarés lors de la demande d’aide.

 

MaPrimeRénov’ : les montants

Les barèmes de travaux et modalités d’éligibilité sont disponibles sur le site FAIRE : https://www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/

Le montant des aides financières mobilisables peut se calculer grâce au simulateur Simul’aides : http://www.faire.gouv.fr/.

Comment votre client peut-il bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

En premier lieu, si les conditions sont remplies et dès réception de votre devis, votre client peut créer son compte sur le site dédié www.maprimerenov.gouv.fr et déposer sa demande. S’il est le seul à même de créer son compte, le dépôt de la demande de MaPrimeRénov’ peut être effectué par l’intermédiaire d’un mandataire. Cependant, il doit le désigner sur son espace personnel.

Ensuite, une fois reçue la confirmation du montant de l’aide auquel il peut bénéficier, vous pouvez démarrer les travaux de chauffage, d’isolation ou de ventilation. À la livraison du chantier, il suffit de transmettre à votre client la facture des travaux. Ainsi, il pourra alors la joindre à son dossier en ligne. Enfin, il sera payé dans un délai de 4 mois maximum.

 

Ce que votre client doit savoir : une avance peut être versée aux ménages très modestes. Dans la limite de 70% du montant prévisionnel de l’aide notifiée par l’Anah.

 

Comment accompagner vos clients avec MaPrimeRénov’ ?

Devenir mandataire

En bref, en tant que professionnel de la rénovation, vous pouvez accompagner votre client dans l’obtention de l’aide MaPrimeRénov’ en vous faisant désigner comme mandataire. Egalement, vous pouvez proposer votre soutien pour la gestion des démarches en ligne. Vous recevrez directement la subvention de l’Anah via un mandat financier. Par ailleurs, sachez qu’il est possible de cumuler les deux types de mandats.

Pour pouvoir devenir mandataire, vous devez préalablement demander la création de votre compte auprès de l’Anah et obtenir un numéro d’immatriculation.

 

Sélectionner le bon type de travaux

D'abord, plusieurs types de travaux éligibles peuvent sembler similaires aux yeux de propriétaires novices. Notamment ceux qui se lancent dans des travaux de rénovation énergétique. Il est important d’attirer l’attention du demandeur sur l’importance de sélectionner le bon type de- travaux. Par exemple, un propriétaire qui déclare faire poser une chaudière à granulés alors qu’il installe en réalité un poêle à granulés peut entraîner à l’instruction une diminution de subvention pouvant atteindre jusqu’à 7000 €.

 

Déduire directement le montant de MaPrimeRénov’ sur le devis

Si vous souhaitez faire figurer MaPrimeRénov’ sur vos devis, l’Anah vous demande de présenter l’aide comme non-acquise. Vous devez ajouter un intitulé explicite tel que « Estimation de l’aide MaPrimeRénov’ » ou « Montant prévisionnel de MaPrimeRénov’ ». N'oubliez pas d’introduire une clause suspensive dans le devis.

Egalement, il est recommandé d’indiquer un renvoi à côté du montant prévisionnel de subvention (sous la forme d’une note de bas de page ou d’un astérisque) vers un encart situé sur la même page intitulé « conditions particulières relatives à MaPrimeRénov’ » comprenant le texte ce dessous.

« Dans le cas où l’aide notifiée au client est inférieure au montant de l’aide prévisionnelle, l’usager n’est pas lié par le devis. L’entreprise s’engage à proposer un devis rectificatif. Le client conserve alors un droit de rétractation d’une durée de quatorze jours à partir de la date de présentation du devis rectificatif ».

De même, vous pouvez passer par des start-ups comme Archibien. Ces entreprises vous proposent de faire la demande à votre place et s'occupent de toutes les démarches administratives.

Retrouvez toutes les informations nécessaires sur leur site. Retrouvez aussi les recommandations sur l’utilisation de la plateforme et des conseils permettant de faciliter le traitement des dossiers sur https://www.ecologie.gouv.fr/evolutions-maprimerenov

 

 

Vous êtes prêt à vous lancer dans la digitalisation de votre TPE ?

Découvrez notre guide sur les outils à privilégier pour la digitalisation de votre entreprise.

Téléchargez notre guide

Couverture_Guide_Outils_Digitaux_TPE

Ces articles peuvent vous intéresser

sécurité sur les chantiers
07.02.2024
Actualités
Sécurité sur les chantiers : les meilleures pratiques
Un chantier est un environnement dangereux. Prévoir la sécurité sur les chantiers est donc essentielle pour prévenir les accidents.
loi de facturation électronique
15.01.2024
Actualités
La facturation électronique : ce qu’il faut savoir
En France, la facturation électronique rentrera en vigueur progressivement à partir de septembre 2026. Quels sont les impacts et comment les entreprises peuvent-elles s'y préparer ?
gestion des équipes sur les chantiers
11.12.2023
Actualités
Comment améliorer la gestion des équipes sur les chantiers ?
La gestion des équipes est un pilier pour garantir la qualité des chantiers. Une gestion adéquate devient donc un élément déterminant.

Restez informé

Retrouvez l’actualité et les bonnes pratiques du BTP dans notre newsletter.

illustration restez informé