fbpx
09.01.2023
Actualités

Comment éviter les accidents sur les chantiers ? 3 rappels de bonnes pratiques

Retour

Les accidents sur les chantiers sont vite arrivés, nous le savons tous. Et sur un chantier, le risque de blessure grave est d’autant plus important que l’on travaille avec des outils dangereux :  scie circulaire, disqueuse, ou scie radiale par exemple. Et sans parler des chutes en hauteur qui ne pardonnent pas.

Malheureusement en 2019, 176 personnes ont perdu la vie sur les chantiers et 88.360 accidents du travail ont été recensés.

La problématique : il faut aller de plus en plus vite sur les chantiers. La rentabilité est un facteur majeur dans le bâtiment, il faut faire vite et bien.

Alors, comment travailler en sécurité sur les chantiers pour éviter les accidents et être dans les temps pour la livraison ?

Découvrons ensemble comment travailler en toute sécurité pour éviter les accidents sur les chantiers.

 

Accidents sur les chantiers : pourquoi la sécurité est-elle si importante ?

  1. Les risques pour les ouvriers

En première ligne, les ouvriers sont tous les jours confrontés aux différents risques liés à leur métier. Certains corps de métiers sont beaucoup plus exposés que d’autres.

Par exemple, les couvreurs risquent beaucoup plus les chutes de hauteur que les plombiers. Le risque de se blesser peut avoir un impact considérable sur leur vie quotidienne, séquelles et arrêt du métier. Comment un couvreur de 58 ans pourrait-il se remettre d’une chute d’un toit alors qu’il ne peut maintenant plus marcher ? Comment peut-il se reconvertir professionnellement pour continuer de payer son loyer ? La sécurité sur les chantiers est plus qu’importante, car les conséquences sur la vie des ouvriers peuvent être désastreuses.

 

  1. Les risques pour l’employeur

L’employeur peut risquer gros. Si un accident arrive sur le chantier, la responsabilité peut être engagée.

Par exemple pour une chute de hauteur, s’il est prouvé que l’employeur avait conscience du risque et qu’il n’a rien mis en place pour l’éviter, il encourt la prison ou une grosse amende. D’autant plus que si l’ouvrier se retourne contre lui, il pourrait lui payer des indemnités pendant des années. Sans compter qu’il devrait fermer boutique. Le choc psychologique pourrait être grave lui.

Toutes ces raisons doivent nous permettre d’amplifier les efforts de respect des règles de sécurité sur les chantiers. Pour éviter cela, il existe pourtant des solutions simples et efficaces.

 

Comment travailler en sécurité pour éviter les accidents sur un chantier ?

  1. Porter les EPI

Pour commencer, que veut dire EPI ? EPI signifie Equipement de Protection Individuelle. C’est-à-dire tout ce dont l’ouvrier a besoin de porter pour travailler dans de bonnes conditions et ainsi éviter les accidents.

Commençons donc par le casque de chantier. D’après le Code du travail, il n’est pas obligatoire si la situation ne présente aucun risque. Par contre, il devient obligatoire lorsque l’ouvrier exécute des tâches comme du levage de charpente, de la démolition, du montage, etc.

Ensuite, d’autres EPI sont indispensables comme les chaussures de sécurité, les lunettes de protection, les protections auditives, le gilet de protection fluo (souvent jaune ou orange), les gants de protection, les protections pour les voies respiratoires, les vêtements de travail adaptés, etc. Sur certains chantiers, la plupart de ces EPI sont obligatoires.

Un conseil, n’oubliez pas de toujours les avoir à proximité (ou dans votre camion).

 

  1. Utiliser le matériel de sécurité

Pour continuer de travailler en sécurité et dans de bonnes conditions, le matériel de sécurité sur les chantiers est lui aussi très important. Il est donc primordial de délimiter les zones stratégiques autour du chantier avec des plots, des panneaux de signalisation ou même des bandes de sécurité pour indiquer la zone à ne pas franchir par les personnes extérieures au chantier.

Ensuite, une fois les abords sécurisés, un échafaudage doit être installé (si besoin), pour éviter les chutes de hauteur et permettre aux ouvriers de travailler à hauteur. L'échafaudage doit être installé soit par une société d'échafaudage, soit fourni aux ouvriers par l’employeur. Le patron doit aussi fournir des garde-corps, des filets anti-chute, une trousse de secours, etc.

 

  1. Nettoyer et ranger son environnement

Après avoir vu les EPI et le matériel de sécurité, voici une méthode simple pour travailler en sécurité sur les chantiers. Ranger et nettoyer son environnement sont deux choses qu’il ne faut pas négliger. Premièrement, qui aime travailler sur un chantier en désordre ? Personne.

D'une part, la productivité des ouvriers sera plus faible, et le risque de blessure est multiplié. Par exemple, ranger ses chutes de bois ou de carrelage après avoir exécuté une tâche ne prend que quelques secondes, et évite le risque qu’une autre personne se blesse avec.

Les chantiers sont des espaces communs où plusieurs corps de métier travaillent ensemble. Il est crucial de respecter les autres artisans, en rangeant et nettoyant derrière soi.

 

 

L'importance du PPSPS dans la prévention des accidents sur les chantiers

Le Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) est un document essentiel pour garantir la sécurité des travailleurs sur un chantier. Il permet d'identifier et d'évaluer les risques liés aux différentes tâches à effectuer et de mettre en place des mesures de prévention. Grâce à ce document, les travailleurs sont informés pour faire face aux dangers potentiels mais aussi aux consignes de sécurité à respecter.

En savoir plus

 

Pour conclure

Même si la sécurité sur les chantiers n’est pas toujours simple, ni même facile à respecter, elle est indispensable. Ne la négligez pas.

Les petits gestes de prévention que vous effectuez peuvent vous éviter bien des problèmes. Cela n’arrive pas qu’aux autres.

Soyez vigilant et n’oubliez pas de porter vos EPI et de les avoir toujours à disposition.

 

La FNTP a réalisé une vidéo sur les bonnes pratiques à mettre en place sur les chantiers de travaux publics. Regarder ici.

 

 

 

 

Vous êtes prêt à vous lancer dans la digitalisation de votre TPE ?

Découvrez notre guide sur les outils à privilégier pour la digitalisation de votre entreprise.

Téléchargez notre guide

Couverture_Guide_Outils_Digitaux_TPE

Ces articles peuvent vous intéresser

gestion des sous-traitants btp
04.03.2024
Actualités
Gestion des sous-traitants sur les chantiers
Sur les chantiers, la bonne gestion des sous-traitants assure la qualité, la sécurité et la rentabilité des travaux.
sécurité sur les chantiers
07.02.2024
Actualités
Sécurité sur les chantiers : les meilleures pratiques
Un chantier est un environnement dangereux. Prévoir la sécurité sur les chantiers est donc essentielle pour prévenir les accidents.
loi de facturation électronique
15.01.2024
Actualités
La facturation électronique : ce qu’il faut savoir
En France, la facturation électronique rentrera en vigueur progressivement à partir de septembre 2026. Quels sont les impacts et comment les entreprises peuvent-elles s'y préparer ?

Restez informé

Retrouvez l’actualité et les bonnes pratiques du BTP dans notre newsletter.

illustration restez informé