05.11.2020
Actualités
#gestiondechantier

Conducteur de travaux, quelles sont ses tâches indispensables ?

Retour

On trouve le métier de conducteur de travaux dans tous les secteurs du BTP : entreprises générales du bâtiment, gros œuvre, aménagement intérieur, génie civil, travaux publics, réseaux électriques, voies ferrées.

Le conducteur de travaux coordonne les travaux réalisés dans le cadre d’un ou plusieurs chantiers dans le respect de la qualité, des délais et du budget.

C’est un métier qui demande des compétences techniques, organisation­nelles et relationnelles fortes : management, coordination, tech­niques de construction, diplomatie, organisation, logistique, achats, gestion financière... Bref, le conducteur de travaux est un peu le chef d’orchestre ou même le superman/la superwoman d’un chantier !

On vous explique son rôle, ses tâches et comment la digitalisation peut l’aider dans son quotidien bien rempli.

 

Quel est le rôle d’un conducteur de travaux ?

 

Le conducteur de travaux est en charge du pilotage d’un chantier de la phase de préparation jusqu’à la livraison finale. Il assure le suivi technique, administratif et financier du chantier ainsi que des entreprises sous-traitantes. Il est responsable de sa bonne exécution et de sa bonne gestion dans le respect du planning et du budget.

Dans les entreprises de taille moyenne et les ETI ou dans le cadre de chantiers avec plusieurs lots, il travaille la plupart du temps avec le chef de chantier pour la production interne.

Il coordonne l’ensemble des intervenants externes à l’entreprise : les prestataires et sous-traitants, les bureaux d’étude techniques, les bureaux de contrôle, la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage.

Il est le garant du bon déroulement de la phase des travaux.

Les principales tâches d’un conducteur de travaux

 

Lors de la phase de préparation d’un chantier

 

  1. Le conducteur de travaux finalise le choix des modes opératoires et constructifs les plus efficaces pour réaliser les travaux ainsi que le planning pour assurer une livraison dans les temps.

 

  1. Le conducteur de travaux planifie les moyens pour la réalisation du chantier (équipes, matériel, matière première, consommables, prestataires externes et sous-traitants).

 

  1. Le conducteur de travaux s’assure de la disponibilité des moyens nécessaires selon le planning des travaux.

 

Pour la main d’œuvre. Il planifie de manière prévisionnelle les compagnons de l’entreprise qui seront sur le chantier en fonction des compétences métiers et de la complémentarité des équipes pour que l’équipe travaux soit la plus performante.

Il fait appel à de la main d’œuvre intérimaire si la disponibilité des compagnons internes n’est pas suffisante pour réaliser les travaux.

Pour le matériel. Il planifie les besoins en matériel pour réaliser les ouvrages et réserver le matériel auprès du service matériel interne lorsqu’il existe.

Il commande le matériel à un loueur externe lorsque le matériel nécessaire n’est pas disponible en interne.

Pour la matière première. Il définit les matières premières nécessaires à la réalisation du chantier. Puis, il sélectionne les fournisseurs de ces matières premières par appel d’offres. Il passe ensuite les commandes et planifie les livraisons sur le chantier selon le planning prévisionnel des travaux.

Pour les consommables. Il identifie les besoins en consommables majeurs, sélectionne les fournisseurs de ces consommables, passe les commandes et planifie les livraisons.

Les consommables secondaires seront ensuite commandés au fil de l’eau selon les besoins du chantier.

Pour les prestataires et les sous-traitants. Il définit les prestations qui ne pourront être réalisées par les équipes internes de l’entreprise ou intérimaires. Il constitue les dossiers de consultation et lance les appels d’offre pour désigner les entreprises externes qui interviendront sur le chantier. Il gère la contractualisation avec les prestataires et sous-traitants et planifie leurs interventions.

 

  1. Le conducteur de travaux prépare la réalisation opérationnelle des différents ouvrages.

 

Il doit tout d’abord obtenir les plans d’exécution détaillés validés par la maîtrise d’œuvre.

Puis pour les prestations internes, il détaille la réalisation opérationnelle de chaque ouvrage. Il planifie finement les différentes tâches et prépare les équipes travaux pour la réalisation de ces tâches.

Pour les prestations externes, il veille à la bonne préparation des travaux de la part des prestataires et sous-traitants, en particulier pour les méthodes et moyens sélectionnés. Il fait les mises au point nécessaires pour s’assurer du futur bon déroulement des travaux et coordonne la planification des différentes interventions.

 

 

Lors de la phase d’exécution d’un chantier

 

  1. Le conducteur de travaux pilote les tâches en cours de réalisation.

 

Il s’assure que la qualité des ouvrages en cours d’exécution réponde au cahier des charges du client.

Il manage les équipes travaux afin d’obtenir une productivité et une qualité des ouvrages adéquates.

Il veille à ce que les équipes aient dans les faits les moyens nécessaires de bien travailler et obtient en urgence les moyens manquants si nécessaire.

Il accompagne ses équipes dans la gestion des différents aléas rencontrés pour la réalisation des tâches.

Il assure la sécurité des hommes et femmes travaillant sur le chantier.

Il accompagne les prestataires et sous-traitants dans la gestion des aléas qu’ils rencontrent sur le chantier et s’assure de la bonne coordination des différentes interventions sur le chantier.

Il s’assure de la qualité des ouvrages pour répondre au cahier des charges du client.

 

  1. Le conducteur de travaux gère la relation avec le Maître d’ouvrage et la Maîtrise d’œuvre.

 

Il doit garantir la satisfaction du client, le respect du marché contractuel et doit gérer les éventuelles modifications du cahier des charges souhaitées par le client.

 

  1. Le conducteur de travaux garantit la bonne gestion financière du chantier

 

Pour le matériel, la matière première et les consommables. Il veille à ce que les budgets alloués soient respectés par rapport au budget initial et à l’avancement du chantier.  Il valide l’ensemble des factures afin qu’elles correspondent aux conditions commerciales négociées.

Pour les prestataires et sous-traitants. Il veille à ce que les situations de travaux soient conformes par rapport aux ouvrages réalisés.

 

Il remonte ensuite l’ensemble des informations financières au service comptable et au contrôle de gestion afin de garantir le règlement dans les délais légaux des différentes factures et la bonne gestion comptable du projet.

Il remonte enfin le suivi financier du chantier au contrôle de gestion et à sa Direction afin d’assurer la rentabilité financière du chantier escomptée par celle-ci.

 

  1. Le conducteur de travaux livre le projet finalisé au client sans réserve.

 

Il obtient le PV de réception signé par le client. Il lève les réserves si existantes. Il obtient le paiement du solde de tout compte. Il réalise ensuite les DOE (Dossier des ouvrages exécutés) lorsque c’est prévu au marché. Et enfin, il assure l’année de parfait achèvement de l’ouvrage.

 

Pourquoi le digital est une aide au métier de conducteur de travaux ?

 

Comme la partie précédente le montre, le suivi des opérations de chantier est sans doute l’un des aspects les plus complexes dans le BTP : pointage des heures, gestion des sous-traitants, réunions et comptes-rendus, livraisons et réceptions, tableaux de bord, planning…

Ce suivi est aux mains du conducteur de travaux qui doit recueillir les données et les analyser pour savoir si son chantier se déroule comme prévu et surtout s’il respecte le budget prévu.

Cet ensemble de tâches est souvent réalisé à la main dans un logiciel de bureautique comme Excel et prend beaucoup de temps. Les données que le conducteur de travaux doit agréger proviennent la plupart du temps d’autres fichiers Excel ou de feuilles papiers récupérées directement sur le chantier.

Les pointages des heures des compagnons ou les bordereaux et bons de livraisons, les factures sont autant de paperasse qui peuvent générer des erreurs lorsqu’il saisit les données à la main.

Ce sont des tâches administratives et des process papier qui peuvent facilement être digitalisées avec des outils simples d’utilisation comme des logiciels de gestion des achats, de gestion des appels d’offres et des logiciels de gestion des ressources humaines.

La digitalisation permet de limiter les erreurs de saisies, apporte un confort et un gain de temps certain dans la réalisation de ces tâches administratives. C’est également un moyen de centraliser, sécuriser et partager simplement les données remontées depuis les chantiers.

Guide Gestion Depenses Chantier

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont on gère un chantier et ses dépenses ?

Téléchargez notre guide sur le sujet

Ces articles peuvent vous intéresser

25.11.2020
Actualités
Retrouvez IBAT à l’Université des Achats du CNA le 7 décembre
IBAT est partenaire de la 5ème édition des Universités des Achats, organisée par le CNA Conseil National des Achats, en 100% digital le 7 décembre prochain autour de la thématique "La raison d’être des achats".
05.11.2020
Actualités
Conducteur de travaux, quelles sont ses tâches indispensables ?
Le conducteur de travaux est un peu le chef d’orchestre d’un chantier. On vous explique son rôle, ses tâches et comment la digitalisation peut l’aider dans son quotidien.
27.10.2020
Actualités
COVID et chantiers, le point sur les évolutions du protocole sanitaire
Le protocole sanitaire a été actualisé par l’Etat pour tenir compte de l’augmentation des cas de COVID en France et de la hausse de la circulation du virus sur notre territoire. Qu’est-ce qui change pour le secteur du BTP ? Et en particulier sur les chantiers ?

Restez informé

Retrouvez l’actualité et les bonnes pratiques du BTP dans notre newsletter.